Bronchiolite et bébé

 

QU’EST-CE QUE LA BRONCHIOLITE ?
La bronchiolite est une infection virale aiguë et contagieuse qui touche les bronchioles (petites bronches) des nourrissons et provoque une augmentation des sécrétions responsables d’un phénomène d’obstruction. Malgré des symptômes impressionnants (toux, respiration rapide et sifflante), la bronchiolite est le plus souvent une maladie bénigne. Elle atteint les nourrissons de moins de 2 ans.

La bronchiolite est très contagieuse. Le virus présent dans la salive et les sécrétions du nez est transmis :

  • directement de personne à personne, par les sécrétions bronchiques (éternuements, postillons, toux, mouchage…) ou un contact entre personnes (baiser) ;
  • indirectement, par l’intermédiaire des mains ou d’objets souillés par la salive (jouets, linges de toilette, aliments ou boissons contaminés…)
    La bronchiolite sévit sous forme d’épidémies en automne et en hiver fréquemment chez les nourrissons de 2 à 8 mois. Chaque année en France, près de 30 % des nourrissons de moins de deux ans sont atteints.

COMMENT RÉAGIR EN CAS DE BRONCHIOLITE ?
Dès les premiers signes d’une bronchiolite (quintes de toux, respiration sifflante…), il est indispensable de consulter son pédiatre ou médecin généraliste. Une fois le diagnostic posé, il peut prescrire à votre bébé des séances de kinésithérapie respiratoire. Par contre, si après un examen approfondi, il ne décèle qu’une bronchiolite légère, le traitement par kiné respiratoire n’est pas forcément utile.

KINE RSPIRATOIRE: DÉROULEMENT DE LA SÉANCE.
Notre assistante accueille les parents et le bébé, et enregistre l’ordonnance du médecin (indispensable). Les séances durent environ 15 minutes. Une fois l’avancement de la bronchiolite constaté par le kinésithérapeute lui-même, la séance peut commencer. La pratique est souvent impressionnante, autant pour les parents que pour les enfants, mais vous pouvez en être sûrs, elle n’est pas douloureuse ! La kiné respiratoire s’effectue dans un cadre réglementé. Le kinésithérapeute fait un massage thoracique en profondeur. Avec la pression et le mouvement de la main, il provoque un drainage des bronches et fait ainsi remonter les sécrétions jusqu’à la bouche du bébé. Le massage provoque la toux, et l’enfant, en crachant, dégage progressivement ses voies respiratoires.

La présence des parents facilite souvent la séance. Ainsi, n’hésitez pas à demander à votre kiné de vous expliquer en détail les manipulations effectuées. Vous pouvez, sur son conseil, poser vous-même la main sur le torse de l’enfant afin de sentir l’encombrement des bronches. Vous comprendrez ainsi mieux l’utilité de la méthode.

(source: ameli.fr et parents.fr)

Kinésithérapie respiratoire du nourrisson, de l'enfant et de l'adulte. Cabinet conventionné.